.

Compte-rendu de l'assemblée générale ordinaire de l'ASEP

du Mercredi 2 Décembre 2015 à l’ANAS au 18 Quai de Polangis à 19h30       (exercice 2014)

 Chapitre I -- rapport  MORAL 

Monsieur Michel RIOUSSET, Président de l’ASEP, ouvre la séance à 20 heures en ces termes : 

Chers adhérents, 

Merci tout d’abord d’avoir répondu nombreux à notre convocation pour l’Assemblée Générale concernant l’exercice 2014. Vous êtes de plus en plus nombreux à y assister d’années en années.  

Merci également aux personnes qui nous ont adressé leurs pouvoirs. Avec 62 adhérents présents et 35 pouvoirs reçus, le quorum de 30% est atteint et l’Assemblée Générale peut être tenue valablement. 

Nous remercions l’ANAS, membre de l’ASEP, de bien vouloir nous recevoir une fois encore dans ce lieu emblématique pour Joinville et les bords de Marne, chargé d’histoire. 

 A la demande de l’ANAS, nous allons respecter scrupuleusement le planning suivant : assemblée générale jusqu’à 22 heures maximum, suivie du verre de l’amitié au cours duquel nous pourrons parler des problèmes particuliers. Nous devrons quitter la salle à 22h30, afin que les responsables du restaurant puissent remettre les tables et chaises en place. 

Le Président rend ensuite un hommage à Yves JAZET, membre du Bureau de l’ASEP depuis sa création en 1975.C’était notre avocat-conseil. Il nous avait mis en relation avec un de ses confrères, spécialiste en matière d’urbanisme, et qui a prouvé sa compétence et son efficacité dans une affaire très complexe qui aurait pu mettre en cause l’existence même de l’ASEP. Grâce à lui, la partie adverse a été entièrement déboutée. Seulement maintenant, il faudra le rémunérer, même s’il comprend bien les buts de notre association et pratique des tarifs adaptés. Plus que jamais, nous avons besoin de vos adhésions et de votre soutien financier. 

Nous avons également appris cette année la disparition de Jacques COUTANT qui fut membre du Bureau de l’ASEP pendant plusieurs années. 

Je vais maintenant rappeler les buts de l’ASEP pour les nouveaux adhérents : 

Cette Association apolitique a pour buts, dans le quartier de POLANGIS et dans celui du QUAI DE LA MARNE à JOINVILLE‑LE‑PONT :

 

ü  La préservation du caractère résidentiel;

ü  La conservation de la vocation d'habitations basses avec jardins;

ü  La protection des espaces verts;

ü  La sauvegarde contre toute dérogation et extension de droit d'origine privée ou collective;

ü  Le développement harmonieux de la qualité de la vie;

ü  Ainsi que d’ester en justice devant toutes juridictions, tant judiciaires qu’administratives, pour assurer le respect dû à l’objet social de l’association, et pour assurer le respect des diverses réglementations régissant nos deux quartiers, réglementations tant nationales que régionales, départementales ou communales.»  

Le Président informe les adhérents que certains élus sont présents dans la salle, mais qu’ils ne peuvent intervenir qu’en tant que membres de l’ASEP et sur les seuls sujets entrant dans le cadre des statuts de l’ASEP, c’est-à-dire ceux concernant exclusivement les quartiers de Polangis et du Quai de la Marne.

Il rappelle que l’on peut adhérer à l’ASEP, même si l’on n’habite pas l’un de ces deux quartiers, afin de soutenir son action.    

Les six membres du Conseil, tous bénévoles, sont actuellement les suivants : 

Titulaires : 

Président : Michel RIOUSSET

Trésorière : Arlette TRONNET

Vice-Président : Daniel BESSON

Secrétaire : Maryse TARDY-PANIT

Suppléants : Olivier AVRIL et Danielle MANGUIN 

Daniel BESSON et Danielle MANGUIN, retenus par des obligations professionnelles, n’ont pu être présents ce soir. 

Le Président relate les grandes actions menées par l’ASEP depuis 1975, qui ont été : la participation active à l’élaboration des Plans d’Occupation des Sols (POS) et du dernier Plan Local d’Urbanisme (PLU), ainsi qu’à ses différentes révisions, la question du doublement de l’autoroute A4 par l’A86, les litiges en matière d’application du Code de l’Urbanisme, la protection des bâtiments protégés (204 bâtiments), les antennes de téléphonie mobile, les plans de circulation, etc… etc… 

Le nombre d’adhérents se situe actuellement autour de 300. Nous constatons une légère érosion du fait que de nombreux pavillons sont en vente et que nous avons malheureusement à déplorer chaque année quelques décès, mais également parce que les nouveaux arrivants ne savent pas pourquoi nos deux quartiers ont été ainsi préservés du bétonnage et ont pu conserver leur aspect verdoyant. Il appartient à chacun de nous de leur expliquer que c’est grâce à la vigilance permanente de l’ASEP qu’ils peuvent aujourd’hui encore bénéficier d’un tel contexte, mais que la situation reste fragile, et que nous avons besoin de nouveaux adhérents.

Néanmoins, l’ASEP constate qu’il y a une forte présence de nouveaux adhérents à cette assemblée générale.

Cela en fait donc toujours l’association de défense de quartier la plus ancienne et la plus importante en nombre d’adhérents de Joinville-le-Pont et des villes environnantes.  

Au cours de l’année 2014, que s’est-il passé pour l’ASEP ? 

-          Nous avons tenu 20 réunions du Bureau, environ tous les 15 jours – 3 semaines.

 

-          Nous avons publié 2 bulletins  en Mars et en Septembre 2014.

 

-          Nous avons vérifié 25 permis de construire et déclarations préalables. Il est à noter que le Service Urbanisme est de plus en plus vigilant et de  nombreux permis de construire ou déclarations préalables sont refusés. 

 

-          Nous avons assisté à toutes les réunions importantes du Conseil Municipal, lorsque des sujets  concernaient nos deux quartiers. Comme nous sommes destinataires des ordres du jour et des compte-rendus complets, nous les examinons de façon approfondie.

 

-          Nous avons participé aux réunions de quartier organisées par la Mairie, à Polangis et dans l’Ile Fanac.

 

-          Nous avons participé au 7ème Forum des Associations organisé par la Ville de Joinville-le-Pont le Samedi 6 Septembre 2014.

 

-          Nous adhérons toujours à PRIARTEM, en espérant une modification de la législation au sujet des antennes-relais pour la téléphonie mobile.

 

-          Nous avons eu une réunion de travail avec la Mairie de Joinville le 23 Juin 2014. Cela peut paraître peu, mais en réalité, nous réglons pas mal de problèmes par changes de courriels avec la Mairie.

 

-          Nous avons déposé nos remarques sur le registre du Commissaire-enquêteur le 17 Novembre 2014, lors de l’enquête publique sur le Bruit.

 Le Président soumet ensuite au vote le rapport moral qui est approuvé à l'unanimité puis donne la parole à Mme TRONNET qui présente le rapport financier de l'exercice 2014. 

  Chapitre II -- rapport  FINANCIER –    ANNEE 2014

 Le rapport financier a été ensuite présenté par la Trésorière.

 Le Président remercie tous les adhérents qui, selon leurs moyens, ont pu faire un don à l’association, en donnant un peu plus que le montant de l’adhésion minimale de 10€.

 D’autre part, à l’occasion des 40 ans de l’ASEP, nous préparons la publication d’un nouveau fascicule illustré, mais cela nécessitera de recevoir une contribution exceptionnelle (adhérents, mairie, autre … à déterminer).

Mis aux voix, le rapport financier et les comptes de 2014 sont approuvés à l'unanimité.

  Conformément aux statuts, nous devons  remplacer Mme Maryse TARDY-PANIT, Mme Danielle MANGUIN et Monsieur BESSON, qui souhaitent se représenter.

Chapitre III – RENOUVELLEMENT PARTIEL DU CONSEIL 

Le Président demande s’il y a des candidatures dans la salle.

Il n’y pas de candidat dans la salle.

 Mme Maryse TARDY-PANIT, Mme Danielle MANGUIN et Monsieur BESSON  sont réélus à l’unanimité, moins 3 voix, les leurs.

 Le Président soumet au vote le renouvellement du bureau actuel.

 Vote : le renouvellement est approuvé à l’unanimité

 La nouvelle composition est la suivante :

 Titulaires :

Président : Michel RIOUSSET

Trésorière : Arlette TRONNET

Vice-Président : Daniel BESSON

Secrétaire : Maryse TARDY-PANIT

 

Suppléants : Olivier AVRIL et Danielle MANGUIN

 

Chapitre iV – Les sujets d’actualité EN 2015

 

 

Le Président demande que les éventuelles remarques ou questions soient formulées après chaque sujet abordé, afin de respecter l’horaire convenu.

 

Ont ensuite été repris tous les points déjà traités dans notre Bulletin n°70 du mois de Novembre 2015 :

 

-          La modification n°5 du Plan Local d’Urbanisme.

-          Devenir des terrains dits « délaissés » de l’autoroute.

-          Les permis de construire examinés par l’ASEP. La réglementation au sujet des DP.

-          Le réaménagement du Quai de la Marne.

-          Le remplacement de la vanne anti-crue.

-          « Le Petit Robinson ».

-          Le nouveau calendrier de ramassage des déchets verts.

-          Le projet de réunification de Polangis.

-          Les concerts « techno » au Bois de Vincennes et leurs nuisances sonores.

-          La remise en peinture du pont de Joinville et la renaissance des tags.

 

Les adhérents qui n’auraient pas reçu ce dernier bulletin, notamment ceux situés dans des immeubles avec code d’entrée, doivent en faire la demande auprès de l’ASEP, qui leur enverra par courrier.

 

Concernant le ramassage des déchets verts, un sondage a été effectué dans la salle afin de savoir qui avait reçu la note d’information de la Mairie, indiquant une prolongation au mois de Novembre. Seule la moitié des membres présents a déclaré avoir reçu cette note, et seulement après que le ramassage du Mardi 10 Novembre ait eu lieu.

Nous allons donc demander à la Mairie de prolonger ce ramassage en Novembre 2016, sans tenir compte de statistiques évidemment faussées par ce manque de communication de leur part. Rappel : c’est le nouveau territoire qui gère désormais le ramassage des ordures ménagères dans leur ensemble, y compris les déchets verts.

 

Concernant la remise en peinture du pont de Joinville et les tags, le Président a lu un courrier du Maire en date du 9 Novembre 2015, en réponse aux interrogations de l’ASEP, et un courriel de son secrétariat daté du 19 Novembre 2015. Il est à noter que ce n’est pas le Conseil départemental, à l’initiative de cette remise en peinture, qui paiera pour l’effacement des tags, mais le contribuable joinvillais !

 

 

Chapitre V – QUESTIONS DIVERSES

 

-          Délimitation du nouveau territoire T10 : il comprend les communes de Charenton-le-Pont, Saint-Maurice, Joinville-le-Pont, Saint-Maur-des-Fossés, Champigny-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Le Perreux-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, Fontenay-sous-Bois, Vincennes et Saint-Mandé. Il est à noter que notre Maire, récemment élu Conseiller Régional, a été désigné, après votes survenus lors du dernier Conseil Municipal, comme Conseiller Métropolitain (Métropole du Grand Paris) et Conseiller Territorial.

 

-          Faut-il demander un bateau à voitures sur la partie du trottoir située devant l’entrée d’un garage ? La réponse est oui, sinon c’est une place de stationnement légal pour tous véhicules.

 

-          Demande d’un ascenseur pour accéder au pont de Joinville depuis le Quai de Polangis : la question sera posée au Maire lors d’une prochaine réunion en mairie.

 

-          Passage de la Marne : le mauvais état des marches a été signalé, ainsi qu’un nettoyage quasi inexistant. L’éclairage est souvent défectueux. Ce sera signalé en mairie. 

 

-          Circulation des vélos en contresens abandonnée dans certaines rues : on nous signale qu’un panneau est resté à l’angle de l’Avenue Gallieni et de l’Avenue Pauline, alors qu’il n’a plus lieu d’être.

 

-          Personnes SDF sous le pont de l’autoroute Quai de la Marne : cela nous a été signalé par une adhérente. La Police Municipale est très vigilante à ce sujet, et l’ASEP souligne ce point régulièrement en Mairie.

 

-          Nourriture apportée pour des chats Quai de la Marne au niveau du pont : cela nous a été signalé par une adhérente mais cela n’a pas été confirmé.

 

-          Quai d’Anjou, ralentisseur dangereux : suite à l’inversion du sens de circulation sur une partie du Quai d’Anjou, un ralentisseur se trouve désormais dans un tournant avant un virage et se révèle dangereux. Nous allons demander à la mairie de le déplacer.

 

-          Avenue Foch, marquage insuffisant : à son extrémité se trouvait un rond-point expérimental en dur. Afin de mieux signaler ce carrefour dangereux, nous allons demander un marquage au sol.

 

L’Assemblée Générale s’est terminée à  21h15.

 

Un verre de l’amitié a ensuite permis à chacun de poursuivre le dialogue et de faire plus ample connaissance.